karaté do shotokan :: Le regard
Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le regard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    karaté do shotokan Index du Forum -> Réflexions théoriques pour une bonne pratique -> Réflexions d'ordre général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
abdel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2013
Messages: 425
Localisation: Témara, Maroc
Masculin
Style: shotokan
Grade: ceinture noire 1er Dan

MessagePosté le: Mer 29 Mai - 00:07 (2013)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

On ne répète jamais assez l'importance du regard en karaté que ce soit en kihon, kata ou kumite. Soit. Mais où faut-til regarder et comment ?

Des senseis ne cessent de répéter qu'il faut fixer le partenaire du regard, les yeux dans les yeux, ne pas le quitter des yeux. Des maîtres disent qu'il faut voir sans regarder de sorte que ce qui est loin devient proche et ce qui est proche devient loin, qu'il faut voir au travers de son adversaire, voir même son esprit, devenir son esprit (sans faire de l'esprit ce sera plus de l'ubiquité et de don de voyance que de regard, mais pour rester plus sérieux, c'est le sommet de la maîtrise du regard : par l'esprit et non par les yeux).

Dans tous les cas, le regard devrait être sur le plan horizontal, vers l'adversaire et en suivant la direction de la technique et du déplacement. (là, on hésite entre tourner le regard vers la direction de la technique avant celle-ci (ou du pivot), ou le faire en même temps ). 

La théorie du regard droit dans les yeux tombe en brèche quand le partenaire porte des lunettes ou que vous avez le soleil  ou un éclairage en face ou qu'il fait nuit, ou qu'il pleut des trombes d'eau.

Plonger son regard dans celui de l'adversaire pourrait avoir un effet inverse, celui d'amener la déconcentration ou une gêne psychologique ou une destabilisation en y lisant la haine ou la peur, un adversaire malin pourrait aussi usiter du clin d'oeil destabilisant (plus marquant que l'injure verbale).Ce n'est pas pour rien que dans le Sumo, avant le combat, on jette sur l'adversaire un regard emprunt de respct sans haine ni peur, juste pour jauger de sa puissance et son attitude.

D'autres préconisent qu'il faudrait regarder entre les yeux ou vers le menton ou alors vers le tronc. Cette dernière idée peut avoir son importance car on aura une vision à la fois sur les mouvements imperceptibles des épaules et bras et des genous et jambes, mouvements à saisir pour parer à l'attaque qui se prépare.

J'ai vu des camarades de dojo, à force de fixer les yeux du partenaire, se plier en deux sur un mae geri aux parties, non perçu à temps mais pourtant prévu dans l'exercice...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Mai - 00:07 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
charlesrene


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2013
Messages: 130
Localisation: paris (près de)
Masculin
Style: shotokan et mawashido
Grade: 38 ans de pratique

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 12:44 (2013)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

Il ne faut pas mélanger le type de regard que l’on peut utiliser dans le cas d’un combat à un contre un sur un tatami ou un ring donc en compétition ou le regard sera différent suivant le moment et la discipline (poings, poings/jambes, saisies) et le combat réel.  
 
Dans le cas d’un art martial tel que le karate il est important de voir l’adversaire qui nous fait face mais également notre environnement et les autres adversaires pouvant survenir (même si au début il semble être seul). Ainsi le regard doit-il être le plus large possible (voir à droite et à gauche simultanément) aussi bien au cours du combat qu’avant et après.  

_________________
Franck Charles René LEGER
http://mawashido.free.fr


Revenir en haut
charlesrene


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2013
Messages: 130
Localisation: paris (près de)
Masculin
Style: shotokan et mawashido
Grade: 38 ans de pratique

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 22:31 (2013)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

abdel a écrit:

Dans tous les cas, le regard devrait être sur le plan horizontal, vers l'adversaire et en suivant la direction de la technique et du déplacement. (là, on hésite entre tourner le regard vers la direction de la technique avant celle-ci (ou du pivot), ou le faire en même temps ). 

Si l'on attend d'avoir tourné le regard en direction de l'attaque préssentie pour agir il sera trop tard.
Dans l'ordre, réaction du hara provoquant à la fois déplacement (esquive) et démarrage de Mawashi-Kamae (idéalement) s'achevant par la technique dès que le regard et l'esprit ont déterminés l'action finale à entreprendre.
En effet, quand on perçoit une attaque, elle est dirigée vers l'endroit où vous vous trouvez. Donc, la première chose à faire est de changer immédiatement de position.
Ensuite, si l'on attend de voir l'adversaire pour débuter une action celle-ci risquera d'être trop lente, c'est pour cette raison que l'on utilise Mawashi-Kamae ou une autre garde dynamique  de manière à bénéficier d'une vitesse initiale pour notre technique finale.
L'action du hara ayant provoqué le déplacement actionne également cette garde dynamique.
Le regard étant le plus large possible on percevra l'adversaire avant que notre corps ait achevé son déplacement et ainsi l'action finale sera déterminée avant que nous lui fassions face.
_________________
Franck Charles René LEGER
http://mawashido.free.fr


Revenir en haut
abdel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2013
Messages: 425
Localisation: Témara, Maroc
Masculin
Style: shotokan
Grade: ceinture noire 1er Dan

MessagePosté le: Ven 10 Oct - 16:36 (2014)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

Il faut donc parler de perception au lieu de regard. On doit percevoir les moindres changements perceptibles, par l'oeil , chez l'adversaire (ou partenaire): une épaule qui descend ou monte , le corps qui se penche (transfert de poids sur l'autre jambe) .

On fait abstraction ici des gestes télégraphiés qui sont faciles à percevoir (armement d'une technique).

Plus tard on pourrait devenir capable de percevoir ce qui va se faire en anticipant l'action adverse grâce à des signaux perceptibles ou même imperceptibles : la logique voudrait alors que de telle attitude de l'adversaire résultera immanquablement telle action.


Revenir en haut
charlesrene


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2013
Messages: 130
Localisation: paris (près de)
Masculin
Style: shotokan et mawashido
Grade: 38 ans de pratique

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 21:39 (2015)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

Attention, le type de regard dont tu parles est bon si tu penses compétition ou combat sur un ring. Par contre si tu penses karate ou art martial pas bon, pas bon du tout.
_________________
Franck Charles René LEGER
http://mawashido.free.fr


Revenir en haut
abdel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2013
Messages: 425
Localisation: Témara, Maroc
Masculin
Style: shotokan
Grade: ceinture noire 1er Dan

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 23:58 (2015)    Sujet du message: Le regard Répondre en citant

Effectivement , je me suis trompé de sujet.

Il faut avoir le regard vague, fixé sur rien de précis, capable d'englober tout le corps de l'adversaire et les environs .

Quand à la perception aigue, c'est effectivement relatif à la compétition. Ca vient avec l'expérience.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:08 (2017)    Sujet du message: Le regard

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    karaté do shotokan Index du Forum -> Réflexions théoriques pour une bonne pratique -> Réflexions d'ordre général Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky